momento-films.com | Download media

 

 

In this section you will find all available media for each film.

SYNOPSIS | CLIP AND TRAILER | IN THE PRESS | PHOTOS | POSTER | DIGITAL KIT

All these are available for you for free: the © of momento! is nevertheless required. Thank you.

UNDER CONSTRUCTION. Please contact us if you need any advertising material.



500 DUNAM ON THE MOON
 
A film by Rachel Leah Jones
Documentary | 2002 | 47 mn | color | 16:9 | OVST



 

Un Arpent sur la Lune, de Rachel Leah Jones  - Documentaire – 20002 – 47 minutes – Couleurs – 16 :9 – Arabe – Sous-titré

En 1948, le village palestinien de Ein Houd a été conquis et vidé de sa population par les forces israéliennes. Il fut ensuite colonisé par des artistes juifs qui l'ont rebaptisé "Ein Hod". 

"Un arpent sur la lune" raconte l'histoire des habitants originels du village qui, après l'expulsion, se sont installés seulement 1,5 km plus loin, dans les collines avoisinantes. Puisque la loi israélienne interdit aux réfugiés palestiniens de retourner chez eux, les réfugiés de Ein Houd ont créé un nouveau village : "Ein Houd al Jadida" (le Nouvel Ein Houd).

AFFICHE UN ARPENT SUR LA LUNEUN ARPENT SUR LA LUNE VISUEL 1UN ARPENT SUR LA LUNE VISUEL 2








AQABAT-JABER [PSR]
Peace with No Return? 
A film by Eyal Sivan
Documentary | 1995 | 61 mn | color | 4:3 | OVST



Aqabat-Jaber, Paix Sans Retour ?, d’Eyal Sivan – Documentaire -  1995 - 61 minutes – Couleurs – 16 :9 – Arabe - Sous-titré

 

Synopsis (174 mots)

 

Peut-on envisager la paix israélo-palestinienne sans le retour des réfugiés palestiniens à leur terre natale, devenue Israël ? S’agit-il d’un retour physique ou d’un retour symbolique, fondé sur la reconnaissance de l’injustice infligée au peuple de Palestine en 1948, lors de la création de l’Etat d’Israël.

Après avoir tourné Aqabat-Jaber, Vie de Passage à la veille de l’Intifada, Eyal Sivan revient dans ce camp de réfugiés au lendemain de l’évacuation de la région par l’armée israélienne. A quelques kilomètres de Jéricho, Aqabat-Jaber, construit il y a 50 ans, est un camp de réfugiés aujourd’hui sous autonomie palestinienne. Ses 3.000 habitants n’ont pourtant pas changé de statut. Après les accords de paix, ils restent des réfugiés et ne peuvent rentrer dans les villages dont leurs parents ont été chassés. Au cœur du conflit israélo-palestinien, la question du retour des réfugiés déterminera l’avenir du Moyen-Orient.

Ce film qui se veut analogique raconte l’histoire des réfugiés palestiniens comme celle de tous les réfugiés, populations déportées, personnes déplacées, qui sont au centre des grands conflits du XXème siècle.

AFFICHE AQABAT JABER, PAIX SANS RETOUR?AQABAT JABER, PAIX SANS RETOUR? VISUEL








AQABAT-JABER [VDP]
Passing Through 
A film by Eyal Sivan
Documentary | 1987 | 81 mn | color | 4:3 | OVST



AQABAT-JABER, VIE DE PASSAGE, d’Eyal Sivan - Documentaire – 1987 – 81 minutes – Couleur – 16 :9 - Arabe – Sous-titré

Synopsis (148 mots)

Aqabat-Jaber est l’un des soixante camps de réfugiés palestiniens construits par l’ONU au début des années 1950 au Moyen-Orient. Situé à trois kilomètres au sud de Jéricho, c’était alors le plus grand camp du Moyen-Orient. La plupart de ses 65.000 habitants venaient de villages du centre de la Palestine détruits en 1948. La guerre de 1967 poussa 95% de cette population à fuir vers l’autre rive du Jourdain. Les traces de la guerre et les effets d’érosion du désert accentuent le contraste entre les refuges abandonnés et les cabanes encore habitées, Aqabat-Jaber devient une ville fantôme. Tourné en 1987, quelques mois avant l’Intifada, ce film raconte l’histoire d’une génération deshéritée, élevée dans la nostalgie d’endroits qu’elle n’a jamais connus et qui n’existent plus. L’histoire d’une solution temporaire devenue mode de vie permanent. Un film sur la mémoire et la parole nostalgique, un témoignage sur le vécu de l’absence.

AFFICHE AQABAT JABER, VIE DE PASSAGEAQABAT JABER, VIE DE PASSAGE VISUEL





DOSSIER DE PRESSE AQABAT JABER, VIE DE PASSAGE




ARNA'S CHILDREN
 
A film by Juliano Mer Khamis
Documentary | 2004 | 84 mn | color | 16:9 | OVST



Les Enfants d’Arna, de Juliano Mer Khamis et Danniel Danniel - Documentaire – 89 minutes – Couleurs – 16 :9 - Arabe, Hébreu, Anglais – Sous-titré

Synopsis court (89 mots)

Youssef a commis un attentat-suicide en 2001. Ashraf a été abattu par l'armée israélienne en 2002. Alla commandait un groupe de combattants résistants jusqu'à sa mort, en 2003.

Enfants, ils étaient les acteurs prometteurs de la troupe théâtrale que Juliano Mer Khamis, le réalisateur, avait fondée avec sa mère Arna dans les années 1980, dans le camp de réfugiés de Jenine. Il avait alors tourné les répétitions et les représentations.  Il est retourné à Jenine en avril 2002, pour voir ce qu'étaient devenus les enfants qu'il y avait connus.

LES ENFANTS D'ARNA VISUEL 1LES ENFANTS D'ARNA VISUEL 2LES ENFANTS D'ARNA VISUEL 3








AU SOMMET DE LA DESCENTE
 
A film by Eyal Sivan
fiction | 2001 | 33 mn | color | 4:3 | OV FR



Au sommet de la descente, d’Eyal Sivan - Fiction – 2001 – 33 minutes – Couleurs – 4 :3 -Français

Synopsis court (10 mots)

Vingt-quatre heures de la vie d’un maniaco-dépressif en phase maniaque.

AU SOMMET DE LA DESCENTE VISUEL 1AU SOMMET DE LA DESCENTE VISUEL 2AU SOMMET DE LA DESCENTE VISUEL 3








BURUNDI
Under Terror 
A film by Eyal Sivan
Documentary | 1996 | 13 mn | B/W | 16:9 | OVST



Burundi, Sous La Terreur, D’Eyal Sivan - Documentaire – 1997 –13 minutes – N&B – 16 :9 – Français

Synopsis (61 mots)

Burundi, le 21 octobre 1993 : le Président N’Dadaye, démocratiquement élu, est assassiné par un groupe d’officiers tutsis. Un nouveau cycle de représailles et de contre-violences s’enclenche sous la pression des milices et partis extrémistes qui entretiennent les haines raciales et attisent la terreur. Les pogroms se succèdent, des dizaines de milliers de personnes deviennent des réfugiés dans leur propre pays.

 

Burundi, Sous La Terreur VISUEL








COMMON STATE
Potential conversation 
A film by Eyal Sivan
Documentary | 2012 | 123 mn | color | 16:9 | Arabic, Hebrew | ST


FOCA
Absolut Serbia 
A film by Alexis Cordesse
Documentary | 1997 | 13 mn | B/W | 16:9 | OVST



Foca, Absolute Serbia, d’Alexis Cordesse - Documentaire – 1997 – 13 minutes – N&B – 16 :9 –Serbo-Croate – Sous-titré

Synopsis (95 mots)

Avril 1992, la guerre éclate en Bosnie-herzégovine. Les milices serbes bosniaques, appuyées par l'armée yougoslave, s'emparent des deux tiers du territoire, menant une stratégie de terreur contre Musulmans et Croates. Ce film a été réalisé à Foca, cinq ans après la conquête de la ville par les nationalistes serbes. Les documents sonores proviennent d'interviews menées auprès de la population et d'extraits des actes d'accusation délivrés par le procureur du Tribunal Pénal International pour l'ex-Yougoslavie à l'encontre de huit miliciens locaux. Il n'y a plus aucun Musulman ni Croate à Foca, la ville s'appelle désormais Srebjne.

 

Foca, Absolute Serbia VISUEL








HOT HOUSE
 
A film by Shimon Dotan
Documentary | 2006 | 90 mn | color | 16:9 | OVST



Le Temps Des Prisonniers (Hot House), de Shimon Dotan – Documentaire – 2006 - 90 minutes – Couleur- 16 :9 -  Arabe, Hébreu - Sous-titré

Synopsis (160 mots)

Venu de la fiction, le réalisateur israélien Shimon Dotan nous fait pénétrer au coeur des prisons israéliennes, dans cet espace particulier réservé aux détenus de haute sécurité. Tourné entre 2005 et 2006, le film révèle la prise directe de ces prisonniers avec la vie politique palestinienne, et le mode d’organisation très structuré qu’ils se sont donné avec l’accord des autorités israéliennes.

 

Reproduisant avec une discipline martiale l’organisation politique palestinienne du dehors, les prisonniers consacrent leur temps à l’étude. Ils s’intéressent de près à la politique palestinienne, alors occupée aux législatives de janvier 2006, où quatorze candidats sous les barreaux seront élus. A l’intérieur, les prisonniers élisent des représentants chargés de négocier avec leurs geôliers tous les aspects de la vie quotidienne. Un dialogue israélo-palestinien est amorcé. Souvent condamnés à perpétuité, les prisonniers sont étonnamment sereins et, influencés par leur contact avec les geôliers et avec Israël par le prisme des médias, ils font généralement le constat de la nécessaire coexistence.

 

HOT HOUSSE VISUEL 1HOT HOUSSE VISUEL 2HOT HOUSSE VISUEL 3HOT HOUSSE VISUEL 4








I LOVE YOU ALL
 
A film by Eyal Sivan & Audrey Maurion
Documentary | 2004 | 88 mn | color | 16:9 | OVST


ISRALAND
 
A film by Eyal Sivan
Documentary | 1991 | 58 mn | color | 4:3 | OVST



Israland, d’Eyal Sivan - Documentaire – 1991 – 58 minutes – Couleur – 16 :9 - Arabe et Hébreu – sous-titré

Synopsis court (90 mots)

En pleine guerre du Golfe, à 10 kilomètres de Tel-Aviv, alors que les missiles tombent sur la ville, un parc d’attractions, “Israland”, est en construction. Le film raconte l’histoire de quelques personnages qui participent à ce chantier : un conducteur d’engins israélien, deux ouvriers palestiniens, un architecte sculpteur allemand et un promoteur juif géorgien. Leur seul point commun : la construction d’un parc de loisirs, un lieu de travail où la haine est omniprésente.

Une métaphore surréaliste à l’humour grinçant sur la société israélienne, enclave occidentale au cœur du Moyen-Orient.

ISRALAND VISUEL 1ISRALAND VISUEL 2ISRALAND VISUEL 3ISRALAND VISUEL 4ISRALAND VISUEL 5ISRALAND VISUEL 6








ITGABER
He Will Overcome 
A film by Eyal Sivan
Documentary | 1993 | 2 x 85 mn | color | 4:3 | OVST



Itgaber, Le triomphe sur soi, d’Eyal Sivan - Documentaire – 1993 – 2 X 85 minutes – Couleur – 16 :9 - Hébreu – Sous-titré

Synopsis court (112 mots)

Dans un langage accessible à tous, le professeur Yeshayahou Leibowitz, philosophe et scientifique, se livre à une réflexion critique sur ce qui fait l’Homme : sa volonté, sa liberté, ce qu’il choisit, ce qui s’impose à lui et comment en “triomphant de soi”, il dépasse la pesanteur de ce monde.

Maître à penser du mouvement des soldats israéliens qui s’opposent au service militaire dans les Territoires Occupés, Yeshayahou Leibowitz, très attaché depuis toujours à la loi divine, développe avec provocation ses positions vis-à-vis de la loi et de l’autorité en général et vis-à-vis de l’État et du pouvoir en particulier.

Son verbe acerbe renvoie chacun à sa responsabilité d’homme et de citoyen.








ITSEMBATSEMBA
Rwanda, One Genocide Later 
A film by Eyal Sivan
Documentary | 1997 | 13 mn | B/W | 16:9 | OVST



Itsembatsemba, Rwanda Un Génocide Plus Tard, d’Eyal Sivan - Documentaire – 1997 –13 minutes – N&B – 16 :9 –Keny Rwandais – Sous-titré

Synopsis (23 mots)

C’est dans l’indifférence générale qu’eut lieu le génocide du Rwanda (Itsembatsemba). Le 6 avril 1994, la rage purificatrice s’abattait sur le pays. En cent jours, militaires et miliciens (interhamwes) massacraient au moins 700.000 Tutsis. Les images de ce film ont été prises deux ans après le génocide, en avril 1996. Les extraits sonores proviennent de la Radio Télévision Libre Mille Collines (RTLM) et datent d’avril-mai 1994. RTLM commença à émettre dès 1991 avec l’aide du pouvoir et joua un rôle essentiel dans le déclenchement et la coordination des tueries.

 

Itsembatsemba, Rwanda Un Génocide Plus Tard VISUEL 1Itsembatsemba, Rwanda Un Génocide Plus Tard VISUEL 2Itsembatsemba, Rwanda Un Génocide Plus Tard VISUEL 3








IZKOR
slaves of Memory 
A film by Eyal Sivan
Documentary | 1990 | 97 mn | B/W | 4:3 | OVST


JAFFA
The Orange's Clockwork 
A film by Eyal Sivan
Documentary | 2009 | 88 mn | color | 16:9 | OVST



Jaffa, La mécanique de l’orange, d’Eyal Sivan - Documentaire – 2009 – 8 minutes – Couleur – 16 :9 - Arabe et Hébreu – Sous-titré

Synopsis court (190 mots)

L’histoire de la Palestine et d’Israël s’articule autour de représentations, d’images et de clichés. Mais parmi tous ces symboles véhiculés et admis, un seul est commun aux deux : l’orange. Raconter l’histoire des Oranges de Jaffa, c’est raconter l’histoire de cette terre à travers un récit riche et plus bouleversant qu’on ne le pense.

 

Le film d’Eyal Sivan n’est pas qu’une façon de se souvenir. Il est davantage une entreprise de surgissement du passé à travers la mélancolie du présent. Les oranges de Jaffa ont beaucoup à nous dire. Et ce qu’elles nous disent est beau et triste. Beau, car à travers une recherche d’archives qui remonte à la naissance du cinéma, plusieurs mythologies, arabes et juives, se croisent et, ce que l’on a trop oublié, se conjuguent un temps. Triste, car l’aventure coloniale des sionistes se fondait sur l’oubli de l’orange, de son odeur, du fruit d’une terre, pour n’être plus qu’un produit d’exportation. 

 

Dans Jaffa, la mécanique de l’orange, se rencontrent la poésie, la peinture, le cinéma, les travailleurs de l’agrume et les historiens, la mémoire et le présent. Car sans l’orange, il n’est pas de futur possible.

AFFICHE JAFFA, LA MÉCANIQUE DE L'ORANGEJAFFA, LA MÉCANIQUE DE L'ORANGE VISUEL 1JAFFA, LA MÉCANIQUE DE L'ORANGE VISUEL 2





REVUE DE PRESSE




JERUSALEM(S)
Borderline Syndrome 
A film by Eyal Sivan
Documentary-Fiction | 1994 | 64 mn | color | 16:9 | OVST



Jerusalem(s), Le syndrome borderline, d’Eyal Sivan - Documentaire – 1994 – 64 minutes – Couleur – 16 :9 - Hebreu et Arabe – Sous-titré

Synopsis court (96  mots)

Inspiré du Syndrome Jérusalem, syndrome psychiatrique, officiellement répertorié au XIXème siècle, qui atteint les pèlerins et les touristes en visite dans la Ville Sainte, ce film iconoclaste, entre fiction et documentaire, explore Jérusalem, la ville sur-sacralisée. Enjeu politique pour ses habitants, mythe pour ses visiteurs, Jérusalem reste l’objet d’une convoitise universelle, proche du fétichisme. Une caméra parcourt Jérusalem à la recherche d’un regard nouveau. Parallèlement, un garçon erre la nuit dans les rues et, un soir, découvre une prostituée aux seins dorés. Le garçon comme la caméra seront victimes de cette Jérusalem à la violente féminité.

JERUSALEM(S) VISUEL 1JERUSALEM(S) VISUEL 2JERUSALEM(S) VISUEL 3JERUSALEM(S) VISUEL 4JERUSALEM(S) VISUEL 5








KABOUL
A Weary War 
A film by Alexis Cordesse
Documentary | 1997 | 13 mn | B/W | 16:9 | OVST



Kaboul, de Guerre Lasse, d’Alexis Cordesse - Documentaire – 1997 – 13 minutes – N&B – 16 :9 – Musique

Synopsis (18 mots)

Après dix ans d'occupation russe et trois années de combats contre le régime communiste de Najibullah, Kaboul tombe en avril 1992 aux mains des moujahidin. Epargnée jusqu'alors, la capitale afghane devient le théâtre d'affrontements sanglants entre milices. Les images de ce film ont été prises en janvier et février 1995, alors que la capitale était assiégée.

Kaboul, de Guerre Lasse VISUEL








POPULATIONS IN DANGER
Burundi/Rwanda/Afghanistan/Bosnia 
A film by Eyal Sivan & Alexis Cordesse
Documentary | 1997 | 4 X 13 mn | B/W | 16:9 | OVST



Population en Danger (Collection), d’Eyal Sivan & Alexis Cordesse - Documentaire – 1997 – 4 X 13 minutes – N&B – 16 :9 – Français, Serbo-Croate, Keny Rwandais – Sous-titré

Quatre courts métrages documentaires, commandés par Médecins Sans Frontière, réunis en 52 minutes investiguent la question de la représentation du génocide.

Burundi, Sous La Terreur

Burundi, le 21 octobre 1993 : le Président N’Dadaye, démocratiquement élu, est assassiné par un groupe d’officiers tutsis. Un nouveau cycle de représailles et de contre-violences s’enclenche sous la pression des milices et partis extrémistes qui entretiennent les haines raciales et attisent la terreur. Les pogroms se succèdent, des dizaines de milliers de personnes deviennent des réfugiés dans leur propre pays.

Foca, Absolute Serbia

Avril 1992, la guerre éclate en Bosnie-herzégovine. Les milices serbes bosniaques, appuyées par l'armée yougoslave, s'emparent des deux tiers du territoire, menant une stratégie de terreur contre Musulmans et Croates. Ce film a été réalisé à Foca, cinq ans après la conquête de la ville par les nationalistes serbes. Les documents sonores proviennent d'interviews menées auprès de la population et d'extraits des actes d'accusation délivrés par le procureur du Tribunal Pénal International pour l'ex-Yougoslavie à l'encontre de huit miliciens locaux. Il n'y a plus aucun Musulman ni Croate à Foca, la ville s'appelle désormais Srebjne.

Itsembatsemba, Rwanda Un Génocide Plus Tard

C’est dans l’indifférence générale qu’eut lieu le génocide du Rwanda (Itsembatsemba). Le 6 avril 1994, la rage purificatrice s’abattait sur le pays. En cent jours, militaires et miliciens (interhamwes) massacraient au moins 700.000 Tutsis. Les images de ce film ont été prises deux ans après le génocide, en avril 1996. Les extraits sonores proviennent de la Radio Télévision Libre Mille Collines (RTLM) et datent d’avril-mai 1994. RTLM commença à émettre dès 1991 avec l’aide du pouvoir et joua un rôle essentiel dans le déclenchement et la coordination des tueries.

Kaboul, de Guerre Lasse

Après dix ans d'occupation russe et trois années de combats contre le régime communiste de Najibullah, Kaboul tombe en avril 1992 aux mains des moujahidin. Epargnée jusqu'alors, la capitale afghane devient le théâtre d'affrontements sanglants entre milices. Les images de ce film ont été prises en janvier et février 1995, alors que la capitale était assiégée.

Burundi, Sous La Terreur VISUELFoca, Absolute Serbia VISUELKaboul, de Guerre Lasse VISUELItsembatsemba, Rwanda Un Génocide Plus Tard VISUEL 1Itsembatsemba, Rwanda Un Génocide Plus Tard VISUEL 2Itsembatsemba, Rwanda Un Génocide Plus Tard VISUEL 3








RALLIéS
 
A film by Adila Bennedjaï-Zou & Joseph Confavreux
Documentary | 2002 | 52 mn | color | 16:9 | OV FR



Ralliés, d’Adila Bennedjaï-Zou & Joseph Confavreux - Documentaire – 2002 – 52 minutes – Couleurs – 16 :9 - Français

Le film retrace l'histoire d'Albert, Ahmed et Miloud, trois membres du corps expéditionnaire français qui, pendant la guerre d'Indochine, ont déserté les rangs de l'armée française pour se rallier au Viêt-Minh.

Ils racontent leur départ de France et du Maroc pour l'Indochine, les raisons de leur choix difficile, puis leur vie dans les maquis vietnamiens, le long exil qui a suivi. Aujourd'hui de retour en France et au Maroc, ils rompent avec difficulté le silence qui a entouré leur étrange histoire.

RALLIÉS VISUEL 1








ROUTE 181
Fragments of a Journey in Palestine-Israel 
A film by Eyal Sivan & Michel Khleifi
Documentary | 2003 | 272 mn | color | 16:9 | OVST



Route 181, Fragments d’un voyage en Palestine-Israël, de Eyal Sivan & Michel Khleifi - Documentaire – 2003 – 270 minutes – Couleurs – 16 :9 - Hébreu, Arabe, Anglais – Sous-titré

"Route 181, fragments d'un voyage en Palestine-Israël" propose un regard inédit sur les habitants de Palestine-Israël, le regard commun d'un Israélien et d'un Palestinien.

A l'été 2002, pendant deux mois, Eyal Sivan et Michel Khleifi ont voyagé ensemble du sud au nord de leur pays. Pour accomplir ce voyage en terre natale, ils ont tracé leur parcours sur une carte routière et l'ont intitulé "route 181". Cette ligne virtuelle suit les frontières de la résolution 181 adoptée par les Nations-Unies le 29 novembre 1947 qui prévoyait la partition de la Palestine en deux Etats.

Au hasard de leurs rencontres, ils donnent la parole aux hommes et aux femmes, israéliens et palestiniens, jeunes ou anciens, civils ou militaires,… saisis dans l'ordinaire de leurs vies quotidiennes. Chacun de ces personnages a sa manière d'évoquer les frontières qui le séparent de ses voisins : humour, indifférence, méfiance, agression, cynisme, béton, barbelés,… Les frontières se sont construites sur les collines et dans les vallées, sur les montagnes et dans les plaines, mais surtout dans les esprits des deux peuples et dans l'inconscient collectif des deux sociétés. "Route 181, fragments d'un voyage en Palestine-Israël” nous invite à un voyage déroutant à travers ce petit territoire aux enjeux démesurés.

ROUTE 181 VISUEL 1ROUTE 181 VISUEL 2ROUTE 181 VISUEL 3ROUTE 181 VISUEL 4








SCALPEL
[12 episode series] 
A film by Collectif
Documentary | 2001 | 12 x 43 mn | color | 16:9 | OV



Scalpel (collection), Collectif - Documentaires – 2001 – 12 X 43 minutes – Couleurs – Français & Allemand

12 épisodes : LABO PROMO, CYBER MÉDECINE, MÉDICALEMENT PARFAIT, DOC SHOW, LES INGÉNIEURS DU CORPS, MÉDECINES EN PARRALLÈLE, MÉDECINE AVEC FRONTIÈRES, PSYCHO TROP, DOCTEUR MANAGER, MÉDICALEMENT CORRECT, L’ÉVANGILE SANITAIRE, CONSOMMEZ SANTÉ,

Scalpel est une collection d'émissions de réflexion critique qui se garde d'aborder les sujets à la manière d'un magazine d'actualité, mais s'attache à mettre en question les postulats, les attitudes, les pratiques, les politiques et les idées généralement admises qui dominent les représentations et les réflexions sur la santé.

Chaque émission de 43 minutes est composée d'une introduction, suivie d'un court-métrage de fiction (6 minutes), d'un documentaire (26 minutes) et d'une rencontre (10 minutes) avec un invité.

SCALEPL (Séries médicales) VISUEL








THE GARDENERS
of the Rue des Martyrs 
A film by Leïla Habchi & Benoît Prin
Documentary | 2003 | 81mn mn | color | 16:9 | OVST



Les jardiniers de la rue des Martyrs, de Leïla Habchi & benoit Prin - Documentaire – 2003 – 81 minutes – Couleurs  - 16 :9 -  Français & Arabe – Sous-titré

Synopsis court (121 mots)

Près de 40 ans après la fin de la guerre d'Algérie, dans un jardin ouvrier du Nord de la France à Tourcoing, Français et Algériens cultivent leur bout de terre. Ces hommes ont été les appelés, les militants du F.L.N ou les "harkis" d'une guerre coloniale menée par la république française.

Ce jardin est donc le lieu d'une mémoire multiple où se retrouvent des hommes qui auraient pu se rencontrer à la guerre ou à l'usine. C'est la culture d'un potager, activité universelle s'il en est, qui les rassemble ici.

Contemporains à distance d'une histoire commune, parfois indifférents voir hostiles les uns aux autres pour des motifs culturels, sociaux ou politiques, ils travaillent côte à côte le même morceau de terrain.

 

LES JARDINIERS DE LA RUE DES MARTYRS VISUEL 1LES JARDINIERS DE LA RUE DES MARTYRS VISUEL 2LES JARDINIERS DE LA RUE DES MARTYRS VISUEL 3LES JARDINIERS DE LA RUE DES MARTYRS VISUEL 4








THE MARCHE, ITALIA
 
A film by Charles Castella
Documentary | 2002 | 41 mn | B/W | 16:9 | OV FR


THE SPECIALIST
Portrait of a Modern Criminal 
A film by Eyal Sivan & Rony Brauman
Documentary | 1999 | 128 mn | B/W | 4:3 | OVST



 

 



GENERIQUE

 

Production: Momento !
Director : Eyal Sivan   
Producers : Eyal Sivan & Armelle Laborie
Year of production : 1999             
Authors : Eyal SIVAN & Rony Brauman                 
Sound design : Nicolas BECKER
Editor : Audrey MAURION
Duration : 128min   
Availble formats : 35mm 1,37 Dolby SRD / Beta SP / Beta Dgital / VHS / DVD
Original language : Hebrew / German / English / French          
Subtitles : French / English / German / Italien / Spanish / Dutch / Japanese / Hebrew


CO-PRODUCED BY
Momento! & France 2 Cinéma (France)
Bremer Institut Film & WDR (Germany)
Image Création & RTBF (Belgium)
Lotus Film (Austria)
Amythos & Noga Communication - Channel 8 (Israël)

WITH THE SUPPORT OF
Canal +
Arcapix
Editions Montparnasse
Institut National de l’Audiovisuel
Ikon TV & Humanistische Omroep 
Studio l’Equipe 
ORF 

AND THE BACKING OF
Centre National de la Cinématographie
Filmstiftung Nord Rhein - Westfalia
The French-speaking community of Belgium and Walloon TV distributors
Wiener Filmfinanzierungsfonds
Israeli Film Center


PRODUCTION TEAM
Director & producer        eyal sivan
Executive Producer        armelle laborie
Image Editor                   audrey maurion
Sound Editors                nicolas becker & audrey maurion
Production Manager        yves smadja
digital lighting design    jean-marc fabre
sound design            nicolas becker
mix                    philippe baudhuin & thomas gauder

footage restoration and 35 mm transfer
                    dust restauration
           
digital post-production    françois helt / dust restauration
                    armin ertl / voss tv-ateliers

original music            yves robert, krishna levy,
                    béatrice thiriet & jean-michel levy

additional music (titles)    “russian dance”  by tom waits

associate producers        martine barbé (image création, belgium)
                    amit breuer (amythos, israel)
                    erich lackner (lotus films, austria)
                    elke peters (biff, germany)








Le fichier ci joint UN_SPECIALIST_KIT_DIGITAL.zip comporte les elements suivent :

1. Un Synopsis court

2. Un Synopsis Complet

3. Le generique du film

4. Le dossier de presse

5.  Selection de  la revue de presse

6. Une selection de 10 Images de films et des Auteurs

7. Liste de prix et participation en festival

8. L'affice du film


YESHAYAHU LEIBOWITZ
[Box Set] 
A film by Eyal Sivan
Documentary | 1991-93 | 300 mn | color | 4:3 | OVST


E-mail
1 2 3 4 5

 

 

momento!

wishes you

a

Merry Christmas

and

Happy new year

2014

 

NEW FILM

BY EYAL SIVAN

with: Ariella Azoulay, Omar Barghouti, Meron Benvenisti, Rozeen Bisharat, Eliaz Cohen, Leila Fersakh, Haim hanegbi, Sandi Hilal, Ala Hlehel, Hassan Jabareen, Yael Lerer, Gideon Levy, Roucham Marton, Hisham Naffa'a, Salman Natour, Ilan Pappe, Nurit Peled-Elhanan, Amnon Raz-Krakotzkin, Nadim Ruhana, Yehuda Shenhav, Ayelet Tzviel Haddad, Michel Warschwski, Khaled Ziadeh, Haneen Zouabi

 

VISIT OUR NEW
EDUCATIONAL
WEB SITE
edu.momento-films.com

 

 

NEW EDITION

DVD Population in danger

POPULATIONS
IN DANGER


BURUNDI – RWANDA

AFGHANISTAN – BOSNIE


>

4 short length movies by

Eyal Sivan and
Alexis Cordesse

JAFFA,
THE ORANGE'S
CLOCKWORK
a film by EYAL SIVAN 

DVD Jaffa 
 Now available on DVD
exclusively on our
on-line store !

>

DVD 9 (All Zones)
Film 88 mn
+ Bonus 90 mn 
Subtitled in 8 languages :
German, English, Arabic, Spanish,
French, Hebrew, Italian, Turkish.




momento films, all rights reserved

momento distribution (formerly momento production) launches its new distribution platform for documentary films.

© Copyright 2010 - momento films - All rights reserved - wwww.momento-films.com
The films mentionned and the content are owned by their respective authors - Any reproduction is strictly prohibited
Designer : Patrick Hepner | Developer : Manu Ohana for www.momento-films.com